Les dossiers de Perce-Neige

Mon frère ce héros

Dans la nouvelle campagne Perce-Neige, Leslie affiche son sourire aux côtés de son frère Kévin. Un sourire qui en dit long sur la force du lien qui les unit.

"Nous n’avons jamais pu mettre un nom sur la maladie de Kévin. En fait, il souffre d’un retard mental qui l’empêche de faire certaines choses de la vie quotidienne comme lire, écrire, conduire...

Le handicap n’a pas été tout de suite identifié. Nous avons ainsi vécu nos premières années d’école ensemble. Nous avons à peine un an et demi de différence. Peu à peu, nous nous sommes rendus compte que quelque chose n’allait pas. Kévin ne participait pas en classe et restait seul dans son coin. C’est à ce moment que son retard mental a été détecté. Il devait avoir 4 ou 5 ans. A peine plus âgée que lui, je n’avais pas conscience du handicap.

En revanche, pour nos parents, cette période a été difficile. Les spécialistes ne prenaient pas de gants avec les familles et ma mère s’est entendue dire que son fils était débile et qu’il fallait le placer en hôpital psychiatrique. Heureusement, maman a fait des démarches et a trouvé une école spécialisée pour Kévin. Puis il a intégré un centre près de la maison et rentrait tous les soirs. C’était difficile pour maman d’autant que nous étions 4 enfants. Malgré cela, je n’ai jamais vécu le handicap de mon frère comme une souffrance. Je dirais même que cela m’a apporté quelque chose en plus dans la vie. Aujourd’hui j’en ai fait mon métier. Je m’occupe en effet d’adultes handicapés qui prend soin notamment de travailleurs en ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail).

Mon vécu du handicap de Kévin est totalement personnel. Pour mes deux autres frères c’est plus difficile. Ils avaient sans doute d’autres attentes par rapport à Kévin.

Nous ne devons plus avoir honte de la différence

Kevin est résident de la Maison Perce-Neige de Givrand (Vendée). Lorsqu’il rentre à la maison, j’en profite pour faire le plus de choses possibles avec lui. Je l’emmène surtout avec moi quand je sors. Mes amis sont ses amis. Il adore faire la fête. Tout le monde le connaît et l’apprécie. Kévin est conscient de son handicap. Il voudrait faire certaines choses comme nous mais comprend qu’il ne peut pas. Nous essayons de lui faire vivre des moments privilégiés. Comme un baptême sur circuit. Il adore les sports mécaniques alors être copilote d’une voiture de course c’était incroyable pour lui.

Lorsqu’on me demande pourquoi j’ai accepté de poser pour la campagne Perce-Neige, je réponds simplement : par fierté. La fierté de pouvoir se montrer sans honte avec un frère différent. Je me souviendrai toujours de la séance photo. Kevin m’attendait de pied ferme. Il était si content... et plutôt à l’aise ! Bien plus que moi !"

 


Facebook Perce-Neige Twitter Perce-Neige Twitter Perce-Neige