Interactions sociales
pour les résidents autistes

Retour

Pour bien comprendre les défis et enjeux auxquels sont confrontés les équipes des Maisons Perce-Neige accueillant des personnes présentant des troubles autistiques, comme c’est le cas pour  la maison de Brissac, il faut tout d’abord « entrer dans le monde spécifique de l’autisme ».

Qu’est-ce que l’autisme ?

C’est un monde difficile à appréhender tant les troubles varient d’une personne à l’autre, ce qui nourrit souvent certains clichés  – êtres surdoués ou totalement repliés sur eux-mêmes, à  la fois fascinants et déroutants.

La Fondation Perce-Neige a choisi d’accueillir dans ses maisons dédiées à ce syndrome, des personnes adultes avec un trouble autistique important et un handicap mental associé. Très dépendantes au quotidien, ces personnes n’ont pas l’usage de la parole, n’arrivent pas à entrer en relation avec les autres pour exprimer leurs besoins et désirs, ne comprennent pas les codes sociaux. Pour échapper à cet enfermement, source de souffrance et d’angoisse, elles ont souvent recours à des comportements répétitifs, voire agressifs envers elles-mêmes et les autres, comme des tentatives désespérées de maîtriser un petit quelque chose dans leur vie.

Chaque personne accueillie à Perce-Neige est une énigme à déchiffrer, avec un mode de fonctionnement qui lui est propre, des outils spécifiques pour entrer en relation. Il n’y a pas de méthode type, l’accompagnement se fait au cas par cas, jour après jour et ce qui est acquis un jour ne l’est pas obligatoirement le lendemain.

Interactions sociales avec les écoliers de Brissac

Ce travail au long court, les équipes de la Maison de Brissac-Quincé le mènent depuis maintenant 6 ans. Grâce à plusieurs méthodes pour entrer en communication et la mise en place de cadres structurants et rassurants, des relations de confiance se sont établies entre les équipes et les résidents permettant à certains d’entre eux de sortir de l’établissement pour interagir avec les habitants de la commune.

Initié en 2014, un partenariat avec l’école des Jardins permet maintenant à Antoine, Samuel, Frédéric, Mathieu et Nathan de participer aux côtés des écoliers des classes de CM1 et CM2 à une activité sportive ou artistique hebdomadaire dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires.

En effet, après des explications et un temps de parole libre pour exprimer appréhensions ou questionnements, les enfants se sont très vite approprié les outils de communication basés sur l’échange d’images. Spontanés et naturels, ils font tomber les barrières du handicap pour partager avec les résidents le plaisir du jeu (sports collectifs de ballon, danse). Les résidents ont même pris part à une exposition de photos réalisée au sein de l’école en se faisant photographier en classe et en photographiant les élèves. Un acte symbolique et d’importance pour eux qui ont vécu une enfance sans école.

Chaque année, les anciennes promotions d’élèves font des émules et cette activité est attendue par tous. Les résidents ont ainsi leur place dans la ville, reconnus et salués sur les marchés, invités à participer à diverses activités (nettoyage de la commune, participation à la réalisation d’un char pour le carnaval, à des ateliers cuisine..). Les portes de la Maison Perce-Neige sont également ouvertes aux habitants et les jeunes élèves ont eu déjà l’occasion de prendre part à une activité de la maison et partager un goûter.

Autant de stimulations, de liens, d’échanges pour les accompagner sur le chemin de l’autonomie, avec à la clef de nombreux sourires et un regard différent porté sur le handicap : la plus belle des récompenses et une source de motivation pour les équipes.

En savoir + sur l’autisme

Leur bonheur est notre récompense
Lino Ventura

Suivez-nous