Portraits de résidents peints à la lumière

Retour

Un atelier ‘light painting’ ou peinture à la lumière est proposé à un groupe de personnes en situation de handicap de la Maison Perce-Neige de la Chapelle-sur-Erdre (44)

Cette technique de prise de vue photographique consiste à fixer dans le temps la lumière et ses mouvements. Des artistes ont utilisé cette technique pour fixer par la lumière leurs créations comme c’est le cas de Picasso avec des dessins de centaures, taureaux et profils grecs.

Créativité et travail d’équipe pour la réalisation de portraits

Pour les personnes en situation de handicap de la Maison Perce-Neige de la Chapelle, cet atelier demande un vrai travail d’équipe entre la personne qui doit tenir la pose sans bouger et le ‘peintre’ qui applique les couleurs de lumière choisies par le sujet immobile. C’est un travail inspirant et qui demande beaucoup de précision car les effets lumineux sont créés in-situ en temps réel. Le résultat ne sera dévoilé qu’une fois capté sur le support photographique.

Les premières photos réalisées ont occasionné un peu d’émotion, car il n’est pas facile pour certain de rester dans l’obscurité mais rapidement les rires ont remplacés les inquiétudes. Le fait de pouvoir visionner les images directement a rassuré et stimulé les participants dans la poursuite de cette activité.

Partager une passion

Thierry Badeau, aide médico-psychologique au sein de la maison a monté cet atelier éphémère le temps d’une saison pour faire partager sa passion de la photographie. Photographe pendant plusieurs années puis comédien, il a choisi de se réorienter dans le secteur médico-social.

Les résidents et les professionnels concernés par ce projet ont réalisé des expositions de ces portraits peints à la lumière (au sein de la maison ainsi qu’à l’extérieur de l’établissement) à la « Maison pour Tous » de la Chapelle-sur-Erdre. Les parents ainsi que le grand public ont pu se laisser surprendre entre autres par des portraits grands formats (60×40) d’une grande créativité.

Travail autour de la photo

En parallèle, d’autres activités ponctuelles sont menées autour de la photographie pour faciliter la communication et l’expression personnelle comme c’est le cas d’Alan, personne en situation de handicap, qui se déplace toujours avec son appareil photographiant principalement les objets de son environnement. Sa façon à lui de s’approprier le monde et d’entrer en communication faute de pouvoir s’exprimer aisément à l’oral.