S’exprimer grâce à la peinture
et transcender le handicap

Retour

Cet atelier a vu le jour peu de temps après l’ouverture de la Maison Perce-Neige de Givrand en 2003. L’élément déclencheur a été la présence d’artistes peintres locaux venus exposer leurs œuvres au sein de la maison. Cet évènement artistique a fait des émules parmi les résidents. Notamment Fabrice qui a émis le souhait de peindre comme son père.

Très vite l’atelier s’est mis en place, animé par Marie-Laure, aide médico-psychologique attirée par le dessin et tout ce qui touche à l’art. Elle a crée des synergies avec des habitants de Givrand pour faire vivre et développer cet atelier.

L’atelier peinture : un lieu de rencontre et de convivialité

Ainsi, tous les mardis, Odette, Janine, Micheline et Claudine, bénévoles retraitées férues de peinture accompagnent depuis 13 ans, un groupe de résidents handicapés fidèles à l’activité. Grâce à leur implication et leur grande bienveillance à l’égard des participants, leur technique a considérablement évolué au fil des années, passant de la gouache sur papier canson à l’acrylique sur toiles ou grands panneaux de bois. D’autres techniques sont également utilisées comme la peinture avec carte plastifiée qui permet une grande liberté du geste en utilisant plusieurs couleurs à la fois et en jouant sur le volume de matière posée sur la toile.

Pour les 5 résidents que sont Fabrice, Pierre, Muriel, Jennifer et Cédric, l’atelier est devenu un lieu de création et de grande convivialité.

L’objectif étant de favoriser l’expression de chacun, l’estime de soi, de faciliter la relation aux autres et surtout et avant tout de se faire plaisir.

Se révéler, se découvrir, s’ouvrir aux autres

« La peinture révèle une autre facette de la personnalité des personnes handicapées et leur procure une grande fierté d’avoir réalisé quelque chose. Bien souvent à la fin de l’atelier, ils courent dans la maison toile en main pour la montrer à leurs camarades bien avant qu’elle ne soit complètement sèche, commente joyeusement Marie-Laure. Chacun se dévoile progressivement au travers des œuvres.

Par exemple pour Muriel, l’objectif n’est pas de peindre mais de faire plaisir en offrant ses peintures.

Pierre, qui ne peignait au début qu’avec du noir, utilise maintenant beaucoup de couleurs dans ses peintures que ses proches et amis lui commandent en nombre. Cédric, nouveau venu dans ce club de fan, ne voulait pas dans les premiers temps qu’on entre dans sa chambre où étaient accrochées ses réalisations. Il ne souhaitait pas participer à des expositions comme si on le dépossédait d’une partie de lui-même. Maintenant, ce n’est plus le cas. Il accepte volontiers que ses peintures soient exposées aux côtés de celles de ses camarades pendant la saison estivale à la maison de la Cour gérée par la commission culturelle de la ville de Givrand. »

Pour la rentrée de septembre, un projet d’envergure et enthousiasmant attend le groupe : décorer la maison de vacances Perce-Neige proche de l’établissement.

Les thèmes retenus sont « la mer » et « le marais poitevin ». De belles réalisations en perspective et de bons moments à partager.