Le handicap acquis

Une vie avant, une vie après

Retour

Définitions & origines

Le handicap n’arrive pas qu’aux autres

Même si nous ne sommes pas tous concernés directement ou indirectement par le handicap, nous sommes tous amenés à croiser un jour une personne en fauteuil roulant dans la rue, un enfant trisomique dans les transports en commun, un jeune autiste à l’école et peut-être une personne polyhandicapée dans un musée ou un restaurant.

Selon la sensibilité de chacun et la connaissance du sujet, les réactions se rejoignent bien souvent. Nous considérons la personne comme ‘handicapée’. Elle se définit ainsi par son état visible, un statut qui nous apparaît souvent comme acquis, depuis la naissance. Mais que savons-nous réellement de ces personnes, de leur histoire ?

 

 

Chiffres & faits

 

 

 

Symptômes, conséquences & prise en charge

Eclairage sur deux causes de handicap acquis

L’accident vasculaire cérébral

L’accident peut toucher des fonctions neurologiques, telles que la motricité (hémiplégie), la sensibilité (anesthésie, douleurs), le langage (aphasie), la vision.

 

Le Locked-in Syndrome (LIS) accident vasculaire très spécifique de reconnaissance relativement récente:

 

Face à ce constat, Perce-Neige et l’association ALIS ont décidé d’associer leurs compétences pour créer une Maison d’Accueil Spécialisée à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) dédiée aux adultes avec LIS et à des personnes tétraplégiques médullaires post-traumatiques de niveau haut ayant subi un accident au cours de leur vie. C’est une première en France. Cette Maison a ouvert ses portes au premier semestre 2016 pour accueillir 22 personnes.

 

Les traumatismes crâniens

 

Suivez-nous

Histoires & témoignages

Comme tous les enfants de son âge, Véronique est une petite fille gaie et innocente.

Pourtant sa vie va basculer à l’âge de 3 ans, quand elle est renversée par un autobus sur la voie publique. Quatre mois de coma suivent l’accident pendant lesquels Véronique, hospitalisée, fait l’objet de soins constants de la part de l’équipe médicale et est entourée de l’affection de ses parents et proches, très présents à ses côtés.

Cependant, les dommages causés par l’accident sont irréversibles. Les capacités mentales et motrices de Véronique sont grandement altérées. Sa vie dite « ordinaire » s’arrête ce jour de l’année 1964.

La vie de ma fille a basculé à l’âge de 3 ans. Il est important de dire que ce qui s’est produit pour notre famille il y a plus de 50 ans peut arriver à n’importe qui, n’importe quand.
Jean, Père de Véronique

Suit alors le parcours du combattant que connaissent tous les parents et enfants confrontés au handicap : la recherche de structures adaptées, les appels à l’aide sans réponse faute de places disponibles, le quotidien difficile à assurer du fait de la grande dépendance, les nuits sans sommeil face à l’angoisse du devenir de leur enfant…

Après plusieurs années de recherche et de dévouement auprès de leur fille, les parents de Véronique trouveront finalement une place dans un établissement spécialisé puis croiseront le chemin de Perce-Neige.

Aujourd’hui, Véronique vit non loin de ses parents, au sein d’une Maison Perce-Neige dans le Sud de la France, où elle bénéficie d’un accompagnement adapté tout en continuant de les voir régulièrement.

Liens utiles

 France AVC 
ALIS

Suivez-nous