Des établissements adaptés

Perce-Neige propose un accueil personnalisé aux besoins de chacun

Les différents types d’établissements Perce-Neige

Il existe trois types d’établissements pour les personnes handicapées mentales qui ne peuvent pas travailler ou vivre de manière autonome.

Les foyers de vie (ou occupationnels) sont des établissements médico-sociaux qui accueillent des personnes handicapées disposant d’une relative autonomie physique ou intellectuelle. Proposant un accueil de jour ou à temps complet, ces établissements fonctionnent au moyen d’une équipe composée dans sa majorité de travailleurs sociaux.

Les Foyers d’Accueil Médicalisé (FAM) ont, quant à eux, 
vocation à accueillir des personnes plus sévèrement handicapées ou polyhandicapées. Du fait de leur dépendance totale ou partielle, le recourt à une tierce personne est nécessaire pour les actes essentiels de la vie quotidienne ainsi qu’une surveillance médicale et des soins constants.

Les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) reçoivent quant 
à elles des personnes handicapées très largement dépourvues d’autonomie et dont l’état nécessite une surveillance médicale 
et des soins constants. Les résidents des MAS présentent 
des déficiences graves ou associées (intellectuelle, motrice, sensorielle..). Les actes de la vie courante (manger, boire, être propre, se déplacer) nécessitent l’aide permanente d’une tierce personne.

Les maisons de vacances adaptées. Parallèlement aux Maisons Perce-Neige accueillant les résidents au quotidien, la Fondation propose en gestion libre des lieux de séjour adaptés aux personnes handicapées enfants ou adultes (polyhandicap, handicap physique, mental) : les maisons de vacances de Nyons (26) et de Givrand (85). Des solutions qui permettent de partir en toute sérénité avec un ou des proches handicapés, de bénéficier d’un environnement adapté et confortable ainsi que d’une relation privilégiée avec les Maisons Perce-Neige implantées sur les différents sites. Ces maisons de vacances sont ouvertes tout au long de l’année au public et aux groupes pour de la location ponctuelle et de longue durée.

Plaquette de présentation des maisons de vacances (PDF, 2 Mo)

En savoir plus sur le centre de vacances de Givrand

En savoir sur la maison de vacances de Nyons

 

Prise en charge

Aucune participation financière n’est demandée aux familles pour la prise en charge de leur enfant au sein d’un établissement Perce-Neige. Le prix de journée correspond à une somme allouée pour toute une journée de présence d’un résident dans l’établissement. Le budget de fonctionnement de l’établissement est constitué de l’ensemble des prix de journée perçus.

Ce prix de journée est pris en charge par :

L’orientation 

L’orientation dans l’une ou l’autre de ces catégories d’établissement est déterminée par la CDAPH* en fonction de l’autonomie et du besoin en surveillance de santé et soins.

L’autorisation d’ouverture des Foyers de vie, FAM et MAS est décidée, après que la Commission de sélection d’appel à projets ait rendu un avis consultatif, par le Président du Conseil Départemental, le directeur de l’ARS**, ou par les deux conjointement si la structure relève des deux autorités.

* Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées     ** Agence Régionale de Santé
Pour plus d’information, consultez le glossaire

L’Accueil temporaire 

Cette  solution d’accueil  spécifique, utilisée par plusieurs Maisons Perce-Neige, tend  à  répondre  au mieux  aux  demandes  ponctuelles des familles. Ces dernières ont parfois besoin  de  période de répit pour de multiples raisons. Ce dispositif  permet aussi  de commencer à préparer leur enfant à mener une vie d’adulte, à vivre hors du cadre familial.

L’accueil temporaire  offre également la possibilité d’évaluer l’évolution des besoins des  résidents inscrits sur les listes d’attente dans des établissements médico-sociaux et ainsi, de revoir si nécessaire leur orientation sans attendre qu’une place définitive ne se libère.

Des IME (Institut Médico-Educatif) ainsi que des ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) sollicitent souvent des Maisons Perce-Neige pour les aider à valider ou invalider les projets d’orientation  en structures  pour adultes.

 

Pour être admis dans les établissements de la Fondation, les candidats  doivent disposer d’une notification d’orientation en foyer de vie délivrée par  la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées). Leur demande sera ensuite étudiée au cas par cas.

Il reste cependant beaucoup à faire car l’offre d’accueil temporaire est insuffisante et inégale. On dénombre en France 800 places pour les enfants handicapés et  2 350 places pour les adultes handicapés.*

Pour connaître la disponibilité des places d’accueil temporaire dans les Maisons Perce-Neige, contactez le service médico-social au 01 47 17 19 30.

Pour en savoir plus sur l’accueil temporaire : site du GRATH

extrait des actes du congrès de la Fondation France Répit en novembre 2014

Cet accueil limité dans le temps est proposé aux personnes adultes désireuses de découvrir l’internat mais aussi l’externat.
Au quotidien, l’arrivée d’une personne en accueil temporaire génère une émulation positive, un esprit de solidarité, une attention portée à l’autre.
Florent Buguet, directeur de maisons

Qualité et bonnes pratiques

En 2005, Perce-Neige s’est engagée dans une démarche qualité sur l’ensemble de ses prestations et avec le concours de tous les salariés.
 Elle nous a permis de :

dans une logique de formalisation, de méthodologie et d’évaluation.

L’objectif était d’améliorer en continu la qualité de la relation d’aide et des prestations proposées à nos résidents.
 C’est un engagement de longue haleine tant en termes d’investissement humain que financier.
 À ce jour, de nombreux axes d’améliorations ont été menés à bien et l’ensemble des projets d’établissements a été réécrit. 
Un référentiel associatif balayant les processus essentiels de notre métier a été réalisé.