Soutien à des projets innovants

La Fondation Perce-Neige soutient également des initiatives innovantes favorisant l’accompagnement et l’intégration des personnes handicapées au sein de la société. Perce-Neige apporte une aide financière aux porteurs d’actions et de projets qui répondent à ces objectifs.

Les demandes sont étudiées au cas par cas et font l’objet d’une réponse personnalisée. Voici, entre autres, des exemples de projets soutenus par la Fondation.

Favoriser l’inclusion scolaire avec les ‘Classes Soleil’ pour les enfants autistes

 

Les enjeux liés à l’autisme chez l’enfant

En matière d’inclusion scolaire, Perce-Neige est partenaire du programme ‘Classe Soleil’ dédié aux jeunes enfants avec des Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA). La Fondation apporte son soutien financier sur du long terme à des écoles pour les classes maternelles et élémentaires qui assurent un accompagnement spécifique et adapté.

Les enfants autistes présentent dès tout petits des difficultés à communiquer, à interagir socialement, à s’adapter à leur environnement. Autant de troubles qui  bloquent les apprentissages sociaux, les échanges et le développement harmonieux de l’enfant. Ils engendrent de grandes frustrations, des comportements excessifs qui sont en fait des appels à l’aide pour entrer en communication.

Aujourd’hui, 1 enfant sur 150 naît avec un trouble autistique. Le diagnostic des TSA est possible dès les 18 mois de l’enfant permettant ainsi une prise en charge précoce pour obtenir des résultats probants facilités par la grande plasticité cérébrale liée à cette tranche d’âge.

Actuellement, seulement 20% des jeunes autistes sont  scolarisés en milieu ordinaire et souvent dans des conditions inadaptées.

Les « Classes Soleil » : un accompagnement personnalisé et adapté

Le programme ‘Classe Soleil’ s’inscrit dans cette volonté d’intervenir très tôt en proposant un accompagnement éducatif et pédagogique de un pour un durant 3 années en maternelle visant à permettre aux enfants concernés d’acquérir une communication et des compétences suffisantes afin de poursuivre une scolarité en élémentaire ou dans des dispositifs d’inclusion à l’école.

 

La classe soleil est constituée volontairement d’un petit groupe de 6 enfants présentant des troubles de l’autisme sévères et n’ayant pas développé de communication verbale. Ceci afin d’offrir un cadre rassurant, de limiter les sollicitions et interactions,  sources d’incompréhension et d’angoisse et de permettre un accompagnement individualisé.

L’équipe éducative est composée d’une enseignante spécialisée (formée aux enseignements adaptés pour les élèves en situation de handicap) qui pilote le projet éducatif et participe à la bonne cohérence des actions menées par les autres professionnels intervenant auprès des élèves (professionnels de santé et du secteur médico-social) dans le respect des recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé et de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM).

L’approche pédagogique et éducative personnalisée s’adapte en fonction des capacités et potentialités de chaque élève, de ses centres d’intérêts et motivations, points de départ aux activités et apprentissages. Installer une communication fait également  partie du programme avec l’aide d’outils de communication visuels en cas d’absence de langage oral, tout comme encourager, quand cela est possible, l’expression orale sur les bases d’un vocabulaire de base, développer des comportements adaptés au contexte afin de favoriser la socialisation.

Présente au sein d’écoles maternelles ordinaires, les classes Soleil permettent aux enfants de partager les temps de récréation et de repas avec les autres élèves favorisant ainsi l’intégration et l’apprentissage des codes sociaux.

Faciliter l’accès au travail de jeunes adultes handicapés

 

Restaurants « Le Reflet » à Nantes et Paris qui emploient des personnes handicapées

Ces deux restaurants ont été créés par Flore Lelièvre, jeune entrepreneuse sensibilisée au monde du handicap de par son histoire familiale et  qui a décidé de participer à l’inclusion des personnes porteuses de trisomie 21.

 

L’architecture  d’intérieur, l’aménagement et le design des objets ont été pensés pour offrir les meilleures conditions de travail en cuisine et en salle aux personnes en situation de handicap. Ces restaurants participent également à  favoriser les rencontres, les échanges avec le grand public, de montrer le potentiel des personnes handicapées et ainsi de contribuer à changer le regard porté sur la différence.

La Fondation Perce-Neige a souhaité soutenir ce projet en apportant une aide financière à l’association Trinôme 44 qui accompagne les travailleurs handicapés du nouveau restaurant parisien et développe les outils et des formations destinés à favoriser leur intégration. L’objectif étant d’encourager une réelle mixité entre travailleurs ‘ordinaires’ et travailleurs ‘extraordinaires’.

Site internet des restaurants :

https://paris.restaurantlereflet.fr/

https://www.restaurantlereflet.fr/

Répondre à l’urgence sociale liée à l’autisme, rompre l’isolement

Dominique Bravais, enseignante spécialisée de maternelle pour enfants autistes durant plusieurs années, consacre désormais son temps de jeune retraitée à l’association ‘Autisme Solidarité’ qui propose dans le Haut-Var un service itinérant « l’Auti’bus »pour venir en aide aux familles et enseignants confrontés à la question de l’autisme. Les activités proposées sont au plus proche des besoins du terrain pour rompre l’isolement social lié à l’autisme dans une région où il est également difficile de se déplacer.

La Fondation Perce-Neige a financé l’Auti’bus  qui sillonne les routes du Haut-Var avec à son bord un binôme de professionnels qui se rendent disponibles sur site pour de la formation, de la prévention, des ateliers à la fois destinés aux enfants avec autisme, aux familles ainsi qu’aux enseignants.