Ouverture d’une 3ème Classe Soleil de maternelle pour les enfants autistes

Pour plus d'intégration en milieu ordinaire

Retour

Classe dédiée aux enfants autistes au sein de l’école des Saints-Anges (Paris)

Cette création s’inscrit dans la démarche pédagogique des ‘Classes Soleil’ qui existent depuis 2009 à l’école Saint Dominique (Hauts-de-Seine) et 2013 à l’école Franklin (Paris). Elle accueille de jeunes enfants autistes « non-verbaux » dans le but de les intégrer par la suite en élémentaire ordinaire. Perce-Neige apporte son soutien à ce  programme innovant des Classes Soleil au travers d’un partenariat financier sur du long terme pour les 3 structures scolaires concernées.

Une Classe Soleil c’est avant tout

Une prise en charge éducative précoce de jeunes enfants autistes par des enseignants spécialisés au sein d’une école ordinaire avec des temps d’apprentissage adaptés en classe et des temps partagés avec les autres élèves de l’école au moment des repas et récréations.

La scolarité en milieu adapté se fait dès l’âge de 3 ans en petite section et se poursuit jusqu’à la grande section. L’enjeu est, par la suite, de poursuivre une scolarité normale avec ou sans l’aide d’une auxiliaire de vie scolaire. Il est primordial d’intervenir tôt car à cet âge, la grande plasticité du cerveau permet aux enfants d’apprendre et de s’adapter très rapidement.

Ce programme offre aux enfants une véritable perspective d’avenir, de socialisation et de scolarisation en milieu ordinaire.

Pourquoi un tel accompagnement est-il nécessaire ?

Actuellement, seulement 20% des jeunes autistes sont  scolarisés en milieu ordinaire et souvent dans des conditions inadaptées. Aujourd’hui, 1 enfant sur 150 naît avec un trouble autistique.

Les enfants scolarisés dans les Classes Soleil, diagnostiqués par l’hôpital Robert Debré (Paris), partenaire du projet, présentent des symptômes qui se regroupent autour de 3 troubles cumulatifs :

. une communication verbale difficile ou inexistante
.  une absence d’échanges et d’interaction avec leur environnement proche
. des comportements atypiques avec des centres d’intérêt restreints

Ces troubles bloquent les apprentissages sociaux, les échanges et le développement harmonieux de l’enfant. Ils engendrent de grandes frustrations, des comportements excessifs qui sont en fait des appels à l’aide pour entrer en communication.

Autant de symptômes que l’on peut diminuer avec l’acquisition de nouvelles compétences dans un cadre structuré, aidant et guidant l’enfant et qui est à la fois ouvert sur l’extérieur pour lui permettre d’apprendre grâce à la vie en collectivité. L’équipe éducative est de 1 pour 1 car chaque enfant a développé son propre mode de fonctionnement face à l’autisme. Un comportement qu’il faut décrypter au cas par cas pour mettre en place des outils et méthodes d’accompagnement personnalisé.

Suivez-nous

Communication par l’image

C’est le cas, entre autres, de la méthode de communication par l’image qui propose un moyen alternatif d’échanges. En effet, les enfants autistes sont souvent très ‘visuels’. Plus à l’aise avec les images qu’avec les mots, ils disposent de cahiers composés d’images qu’ils peuvent détacher pour demander l’objet désiré. Une méthode efficace qui accompagne les progrès de l’enfant vers des demandes plus complexes (constitution de phrases, commentaires, concepts linguistiques). Elle favorise par ailleurs l’émergence et le développement du langage oral. Ces cahiers sont personnalisés en fonction des aptitudes de chacun et transportables par le petit élève tout au long de la journée.

Ainsi sur les temps communs de récréations avec les classes dites ‘ordinaires’, on peut voir les enfants autistes tendant leurs images pour demander des trottinettes ou pour faire des tours de toboggans ! Un bel exemple d’intégration et d’interaction sociale.

Vidéo : une journée au sein d’un établissement scolaire accueillant une classe Soleil.

Les résultats obtenus sur les 7 dernières années sont très prometteurs avec des intégrations en grande section et CP ordinaires, en classes élémentaires, l’acquisition pour tous d’un mode efficace de communication ainsi que la nette diminution des troubles autistiques.

C’est grâce à l’engagement de tous, écoles, équipes éducatives, parents et donateurs que Perce-Neige pourra favoriser le développement des Classes Soleil et offrir aux enfants autistes des chances de s’épanouir et de s’intégrer dans notre société.

Merci pour votre soutien !