L'équitation, une relation forte

VIDEO- Un respect mutuel entre l'animal et la personne handicapée

Retour

Des passionnés d’équitation à Perce-Neige

L’activité équitation a été mise en place dès l’ouverture de la Maison Perce-Neige de Bagneux en 2003. Facilitée grâce à une présence forte de cette activité sportive dans le saumurois et par une demande de la part de plusieurs résidents. Depuis 4 ans maintenant, Cyrille, aide médico-psychologique,  accompagne un groupe de 8 résidents au centre équestre de Saint-Hilaire-Saint-Florent situé à 8 km de la maison.

Le cheval comme médiateur

Nul besoin de les motiver pour cette activité. Tous les vendredis matins, ils partent avec le même enthousiasme rejoindre Cédric, moniteur d’équitation, avec lequel ils ont lié une véritable amitié. Spécialisé en sport adapté, il a su les mettre en confiance et leur faire partager sa passion du cheval. C’est un vrai plaisir pour eux d’évoluer hors du cadre institutionnel, de mettre entre parenthèse le handicap, précise Cyrille. En effet, le travail de médiation avec le cheval est bénéfique tant sur le plan moteur que psychique. Les relations sont simples, dénuées de tout jugement et de toutes attentes. Le cheval n’est pas intrusif, il s’adapte au cavalier, ressent son humeur, son état d’esprit. Il devient le miroir des émotions que forme le  tandem homme-cheval. Fonctionnant essentiellement sur son système limbique (mémoire, émotions, odorat), le cheval  adapte son comportement pour apaiser et limiter les situations de stress qu’il évite naturellement.

C’est cette relation de qualité et de respect mutuel qui permet aux personnes handicapées de s’affirmer, de se responsabiliser, de prendre soin de cet animal qui, dans son attitude, les valorise.
Cédric, moniteur d'équitation