Pratique de la Stimulation Basale dans les Maisons Perce-Neige

Bien-être, détente, être à l'écoute de son corps

Retour

Qu’est-ce que la Stimulation Basale ?

La Stimulation Basale est une approche qui s’adresse aux personnes ayant une altération de la communication, de la sphère motrice avec peu ou pas de repères dans le temps ou l’espace. Développée par Andréas Fröhlich, psycho-pédagogue suisse allemand dans les années 70, la Stimulation Basale était destinée au départ aux enfants polyhandicapés puis son champ d’application s’est élargi aux adultes, aux personnes avec autisme et récemment aux personnes âgées souffrant d’Alzheimer.

Les Maisons Perce-Neige accueillant des personnes polyhandicapées s’inscrivent dans cette démarche avec pour objectif de donner aux personnes handicapées la possibilité d’interagir avec leur environnement et leur entourage et de favoriser ainsi leur épanouissement et bien-être personnel.

Basée sur un principe de globalité, cette approche utilise le corps comme vecteur de communication d’expériences, de perceptions.  Les propositions de la Stimulation dite Basale sont élaborées autour des sensations primaires ressenties par le fœtus dans le ventre de sa mère.

Dans cette approche sensorielle, trois sens sont particulièrement sollicités dans tous les actes de la vie quotidienne des résidents :

« On ne peut pas guider ni accompagner quelqu’un si on marche deux fois plus vite que lui »
Andréas Fröhlich

Une rencontre

C’est grâce à une observation fine au quotidien que les professionnels pourront connaître les besoins, les ressources et compétences des personnes et adapter pour chacune d’entre elles les propositions de stimulation basale tout au long de la journée.

Un profil sensoriel individuel pourra alors être élaboré en équipe et stimulé au moment des réveils, de la douche, de l’habillage, des repas, des changements de position, des ateliers sensoriels, de musique, de lecture d’histoires…

Tout doit être au rendez-vous pour entrer en communication, en relation : un environnement calme sans trop de sollicitations visuelles ou auditives, un climat de confiance, une posture bienveillante, des invitations à participer, interagir, à choisir.

Dix thèmes ont ainsi été définis autour de la personne :

Les propositions de Stimulation Basale participent à l’accompagnement au quotidien des personnes ainsi que dans des activités plus spécifiques. Les modes d’interaction sont individualisés et aident ces personnes à mieux se situer, se structurer et s’orienter.

Exemple de Stimulation Basale au sein de la Maison Perce-Neige de Bois-Colombes.

« Toutes les sensations liées à la Stimulation Basale qui se répètent au quotidien, que les personnes n’ont jamais pu éprouver du fait de leur handicap, vont participer à leur construction et surtout à réduire considérablement des angoisses profondes, souligne Jessica Leslin, psychomotricienne à la Maison Perce-Neige de Bois-Colombes.

L’équipe de cet établissement a ainsi mis en place une approche basale de la douche quotidienne pour chaque résident. Les soins liés à la douche durent 45 minutes en se fondant sur un profil sensoriel individualisé, un outil de travail indispensable remis à chaque soignant qui identifie exactement ce que les résidents apprécient… ou pas.
« Le profil décrit par exemple si les personnes sont hyper ou hypo sensibles et si elles apprécient donc une pression d’eau forte ou faible. Cela nous permet d’adapter très précisément chaque soin tout en continuant à observer avec attention les réactions des résidents pour améliorer encore leur bien-être. Ainsi, la douche s’effectue tous les jours dans un enveloppement de serviettes chaudes qui participe au renforcement de la perception du corps et des limites corporelles. »

On retrouve dans la pratique de la douche sensorielle les 3 thèmes de la Stimulation Basale : le travail autour du somatique avec l’enveloppement de la personne, la proposition olfactive de différents produits utilisés pour la douche, du vestibulaire avec les mouvements de soins associés au profil sensoriel, et le vibratoire lié au passage du jet d’eau ainsi que la musique diffusée lors de la séance.

L’approche basale est un véritable travail d’harmonisation, de partage et d’échange entre les équipes pour rassurer les résidents et leur permettre de se détendre en toute confiance.

L’approche basale est également utilisée pour les réveils, les repas, l’habillage, le positionnement dans un fauteuil, au lit ou au sol.

C’est par ce dialogue basal, cette écoute particulière où il faut sans cesse proposer, observer, se réajuster, que nous pouvons entendre leur bien-être, leur détente, leur confort et leur goût de la vie.
France Comtesse

« C’est par ce dialogue basal, cette écoute particulière où il faut sans cesse proposer, observer, se réajuster, que nous pouvons entendre leur bien-être, leur détente, leur confort et leur goût de la vie, explique France Comtesse, directrice de la Maison Perce-Neige de Bois-Colombes.

> Partagez des moments de grande humanité, découvrez le web-documentaire sur la Maison Perce-Neige de Bois-Colombes.